On the Origin of Species / Charles Darwin

On the Origin of Species, 6th Edition, by Charles Darwin (etext Project Gutenberg):

There is grandeur in this view of life, with its several powers, having been originally breathed by the Creator into a few forms or into one; and that, whilst this planet has gone circling on according to the fixed law of gravity, from so simple a beginning endless forms most beautiful and most wonderful have been, and are being evolved.

Il s’agit de la dernière phrase du livre. La mention « by the Creator » ne figurait pas d’abord, Darwin l’a ajoutée lors de la deuxième édition (cf. article Wikipedia « The Origin of Species », pour plus de précisions, intéressantes, sur l’orientation religieuse de Darwin, voir l’article « Charles Darwin »:

In later life, when asked about his religious views, he wrote that he had never been an atheist in the sense of denying the existence of a God, and that generally « an Agnostic would be the more correct description of my state of mind. »).

Traduction française d’Ed. Barbier (Association des Bibliophiles Universels):

N’y a-t-il pas une véritable grandeur dans cette manière d’envisager la vie, avec ses puissances diverses attribuées primitivement par le Créateur à un petit nombre de formes, ou même à une seule ? Or, tandis que notre planète, obéissant à la loi fixe de la gravitation, continue à tourner dans son orbite, une quantité infinie de belles et admirables formes, sorties d’un commencement si simple, n’ont pas cessé de se développer et se développent encore !

J’ai extrait cette citation parce qu’elle venait à l’appui de mon propos. Je ne veux pas résister (pour la claire beauté du style) à l’envie de lui adjoindre cette présentation extraite de l’introduction:

As many more individuals of each species are born than can possibly survive; and as, consequently, there is a frequently recurring struggle for existence, it follows that any being, if it vary however slightly in any manner profitable to itself, under the complex and sometimes varying conditions of life, will have a better chance of surviving, and thus be naturally selected. From the strong principle of inheritance, any selected variety will tend to propagate its new and modified form.

Fr.:

Comme il naît beaucoup plus d’individus de chaque espèce qu’il n’en peut survivre ; comme, en conséquence, la lutte pour l’existence se renouvelle à chaque instant, il s’ensuit que tout être qui varie quelque peu que ce soit de façon qui lui est profitable a une plus grande chance de survivre ; cet être est ainsi l’objet d’une sélection naturelle. En vertu du principe si puissant de l’hérédité, toute variété objet de la sélection tendra à propager sa nouvelle forme modifiée.

Posté dans Non classé

Une réflexion sur “On the Origin of Species / Charles Darwin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s