Alhazen et la perspective

Abu Ali al-Hasan Ibn al-Haitham al Basrî (965–1040) (أبو علي الحسن بن الهيثم البصري Alhacen ou Alhazen) – extrait de l’article de la Wikipedia

Son livre Kitab al-Manazir (Livre de l’Optique) fut traduit en latin au Moyen-Age comme le fut son livre sur les couleurs du couchant. Il traîta longuement de la théorie de divers phénomènes physiques comme les ombres, les éclipses, l’arc-en-ciel et spécula sur la nature physique de la lumière. Il est le premier à décrire correctement les différentes parties de l’oeil et à donner une explication scientifique du processus de la vision. Il essaya aussi d’expliquer la vision binoculaire et donna une explication correcte de l’accroissement apparent de la taille du soleil et de la lune lorsqu’ils sont proches de l’horizon. Il est connu pour être le premier à utiliser la camera oscura. Il contredit la théorie de la vision de Ptolémée et Euclide selon quoi les objets sont vus par des rayons de lumière émanant des yeux; selon lui les rayons proviennent de l’objet vu et non de l’oeil. Du fait de ces importantes recherches en optique, il a été considéré comme le père de l’optique moderne.

(Commentaire, conséquences et circonstances sur Cerca blogue! : Alhazen, la camera oscura et la généalogie arabe de l’Occident.)

Une réflexion sur “Alhazen et la perspective

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s