« Ce que devrait faire le nouveau président américain quant à l’Iran… »

Sur History News Network, Michael Axworthy:

Le seul moyen sûr de se prémunir contre l’acquisition de l’arme nucléaire et de rejeter ces appels à l’action militaire – et de négocier un règlement global de tous les contentieux entre l’Iran et les Etats-Unis, tel que les deux parties puissent reprendre des relations normales sur une base de respect mutuel au moins, d’amitié si possible.

Après la chute de Baghdad au printemps 2003, le gouvernement iranien envoya aux américains (par l’intermédiaire du gouvernement suisse) une proposition de pourparlers en vue d’un « Grand Accord » [« Grand Bargain »] qui permettrait la résolution de la dispute nucléaire et la reconnaissance de facto d’Israël. L’administration Bush ignora la proposition, et reprocha aux Suisses de l’avoir transmise.

Un grand nombre d’observateurs, depuis Paul Wolfowitz jusqu’au fils du dernier Shah, depuis le dissident Akbar Ganji jusqu’au prix Nobel Shirin Ebadi, ont prévenu contre une action militaire, préconisant au contraire de permettre aux Iraniens de développer eux-mêmes un gouvernement plus libre, plus réellement représentatif, sans interférence extérieure.

L’histoire de l’Iran sur les 2 derniers siècles est en partie l’histoire d’une colère populaire croissante contre les ingérences extérieures, fondée sur une vieille aversion Shi’ite pour l’arrogance du pouvoir.

L’Iran est un vieux pays, avec une fierté pour son histoire et sa culture qui ont plus de 3000 ans, et cette culture a eu une influence dont beaucoup d’Américains et d’Européens n’ont pas la moindre idée. C’est une culture qui met une grande valeur sur l’éducation et les réalisations intellectuelles.

Cette génération cruciale [mieux éduquée] de jeunes Iraniens va-t-elle être rendue durablement hostile aux valeurs occidentales par une action militaire occidentale malheureuse? Ou ses instincts pro-occidentaux vont-ils être encouragés par une politique américaine déterminée de reconciliation qui peut attirer le régime iranien dans une réponse du même type? Mon profond espoir est que le prochain président américain choisira la seconde alternative.

  • tags: Iran, USA

    • The only way to be sure of preventing Iran’s acquiring a nuclear weapon capability is to reject those calling for military action–and to negotiate a comprehensive settlement of all outstanding disputes between Iran and the USA, such that both sides can resume normal relations on a basis of mutual respect at least, and friendship if possible.
    • after Baghdad fell to the coalition in spring 2003, the Iranian government sent the US (via the Swiss government) a proposal for talks toward a ‘Grand Bargain’ that promised resolution of the nuclear dispute, and de facto Iranian recognition of Israel. The Bush administration ignored the proposal, and rebuked the Swiss for passing it on.
    • A range of observers, from Paul Wolfowitz to the son of the last Shah, from the dissident Akbar Ganji to the Nobel prize winner Shirin Ebadi, have warned against military action, favoring instead allowing Iranians to develop freer, more truly representative government themselves, without outside interference.
    • The history of Iran over the last two hundred years is in part a history of increasing popular anger at foreign interference in the country, building on an ancient Shi’a Muslim aversion for the arrogance of power.
    • Iran is an old country, with a pride in its history and culture that goes back more than three thousand years, and that culture has been influential around the world in ways that many Americans and Europeans today have simply no idea of. It is a culture that puts a high value on education and intellectual attainment.
    • Is that crucial generation of young Iranians going to be permanently alienated from Western values by ill-judged Western military action? Or will it be encouraged in its pro-Western instincts by a determined US policy of reconciliation that can draw the Iranian regime into a response in kind? My profound hope is that the next president of the US will choose the latter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s