Étienne Gilson: l’athéisme difficile

J’ai souvent été prié, parfois sommé, quelque fois même mis au défi de donner des preuves de l’existence de Dieu. Je n’ai jamais pu me passionner pour la question. Je me sens si certain qu’une réalité transcendante au monde et à moi-même répond au mot Dieu, que la perspective de chercher des preuves de ce dont je suis si sûr me semble dénuée d’intérêt. Non seulement ces preuves ne m’apprendraient rien que je ne sache, mais j’aurais le sentiment de raisonner au profit d’une de ces certitudes acquises d’avance qui causent leurs démonstrations plutôt qu’elles n’en résultent. Ceux qui prennent plaisir à gagner au jeu en trichant sont compréhensibles, car ils gagnent quelque chose, mais puisqu’une démonstration faussée ne prouve rien, son auteur n’a rien à gagner.

L’Athéisme difficile / Étienne Gilson.- Vrin, 2014 [1979]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s