Epictète: « Prends la chose du côté où tu sens un frère… »

Manuel d’Epictète et tableau de Cébès, en grec, avec une traduction française (…) / par Lefebvre Villebrune, Bibliothécaire de la Bibliothèque nationale.- A Paris : chez Gail…, Pigoreau…, l’an troisième.

63 – Si quelqu’un te fait du tort, ou parle mal de toi : songe qu’il ne se comporte ainsi que parce qu’il pense y être obligé : il ne peut donc suivre ton opinion et renoncer à la sienne. Mais si en se comportant ainsi, il juge mal, ce n’est qu’à lui qu’il fait tort puisqu’il n’y a que lui de trompé. En effet, qu’une vérité compliquée passe pour une fausseté, ce n’est pas cette vérité qui en souffre, mais celui qui l’a mal appercue, qui est abusé. En partant de ce principe, tu seras modéré envers cet homme injurieux : dis seulement à chacun de ses propos : « c’est son opinion ».

64 – Toute chose a deux anses : on peut la porter par l’une et non par l’autre. Ton frère te fait une injustice ? ne prends pas la chose du côté de l’injustice, car ce n’est pas l’anse par laquelle tu pourrois la porter; mais prends-la du côté où tu sens un frère, un homme qui a été nourri avec toi, et tu prendras la chose par l’anse qui te permet de la porter.

Une réflexion sur “Epictète: « Prends la chose du côté où tu sens un frère… »

  1. Salut Michel,
    Peux-tu modifier le paramétrage de ce blog pour que l’intégralité du post passe dans le fil RSS? Je le lis sur bloglines et je n’ai que le début, il faut que je vienne sur le site pour lire la suite…
    Merci

    Salut Nicolas,
    le para métrage  actuel est volontaire. 2 raisons:

    la lecture des billets de blogues sous formes de fils RSS les prive de tout leur contexte , en particulier ce qui tire vers l’interactivité et  la mise en réseau (raison de fond),
    j’utilise pour ma veille quotidienne Sage sous Firefox et non Bloglines. Si Bloglines donne au fil l’apparence d’une sorte de blogue pauvre, sous Sage, la publication de l’intégralité des billets donne une apparence peu commode (raison circonstancielle).

    Je vais réfléchir (ça ferait un bon billet pour bibliothécaire et en tous cas, c’est une question à intégrer à nos formations…). Le fait est que si le RSS de « bibliothécaire » est lu majoritairement sous Bloglines, ce n’est pas du tout le cas pour « cercamon ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s